Twilight RPG [Stupid Lamb..]

Venez prendre part à l'aventure, qui incarnerez vous ? Un Volturi sanguinaire ou un loup protecteur ... Ou peut-être que l'ignorance des humains vous interpelle... Si vous n'entrez pas vous ne saurez jamais..
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Texte de Peyton

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Texte de Peyton   Sam 30 Mai - 23:42

Voilà c'est des trucs que j'ai écrit comme ca j'en mets que quelque un y en a trop pour tout poster.

Rêve
Les bois ont grandi sous mes pas, étendant l'ombre illusoir de leur feuillage. A mesure que je marchais l'angoisse étraignait mon coeur. La clarté du jour avait totalement disparu, je ne sais pas combien de temps j'avais errer entre les troncs. Maintenant seul la faible clarté de la lune filtrait a travers les ramages et mon coeur battait a tout rompre. Le sang battait dans mes tempes, j' allais mourir c'était évident. Si les animaux ne me tuait pas ce serait la faim qui le ferait a leur place. Je m'allongeai sur le sol et regardait le ciel a travers les feuillage, quitte a attendre la fin autant que mes derniers souvenirs ne soit pas pénible. Derrière moi les branche crissait sous le pas d'un éventuel prédateur. Je ne souhaitai pas savoir qui m'oterai la vie, je fermai les yeux. Une langue rapeuse me lécha le visage, je me demandai pourquoi je décidait donc de finalement ouvrir les yeux. Ma chambre sombre, plus aucune trace de la fôret et mon chat me léchant le visage. Ce n'était donc qu'un rêve, pourtant je ressentai encore toutes les émotions de ce voyage nocturne. Les rêves sont une deuxième réalité dans laquelles les humains aiment s'égarer.

Lune
Astre de lumière, qui hante nos rêve d'enfant, qui rempli les légendes urbaine, toi celle qui une fois la nuit venu baigne les rue d'une douce lueur argentée, toi qui transforme les hommes en bête sauvage assoiffée de sang pour une nuit, une nuit de carnage....Toi qui te teinte de rouge et nous glace le sang quand la nuit présage un combat et du sang versé, tu es toujours la, toutes les nuits tu attire mon regard, des formes indistinctes sur ta silhouette te rende mystérieuse, Lune argentée au milieu du brouillard, fait danser sur terre l'éclat de ta lumière.

Jeudi 23 octobre 2008
Vaincre, la mort, le temps, la vie, l'éternité. Vaincre l'invisible, garder cette impression de bien-être, tenter de vivre heureux sans cesse, c'est bien dommage mais c'est impossible, la vie dans ce monde est faite de haut et de bas, passer d'un moment de joie absolu a une déprime chronique, passer de la grande prairie au canyon , au bord du gouffre, la ou deux solution s'offrent à vous, se relever ou sauter, bien souvent lorsque l'on veut reculer, il est trop tard, si cette idée devient une obsession, cela signifie qu'on a déjà sauter, aucune marche arrière n'est possible, seul un espoir subsiste, celui du dernier souffle l'espérance dernière qu'on vous tende une main, a cette instant les dernier regret paraissent dans votre esprit , celui de ne pas avoir dit une chose importante a quelqu'un lors de notre vivant, à la personne qu'on voulait protéger d'un horrible secret, à celle avec qui on voulait tout partager, ou encore à celle avec qui on voulait unir notre vie, avoir sauter sans réfléchir, c'est un suicide et dans certain cas, un meurtre, comment réagiront les personnes qu'on a laisser la? Pas le temps de se poser la question, pour ne jamais en arriver la il faut se relever et s'éloigner le plus longtemps possible du gouffre, ne pas s'offrir à la faucheuse est un acte de bravoure, s'y abandonner sans condition revient a faire preuve de la pire idiotie. Marche sans t'arrêter vers la lumière, chaude et douce, éloigne toi du vide et de la douleur, et tache dans ton entreprise de ne pousser personne vers le gouffre, c'est peut être pire que de s'y jeter, réfléchi au conséquence de tes actes, laisse aller ta liberté ou bon te semble tant qu'elle n'entrave pas celle d'un autre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Texte de Peyton
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un texte admirable
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» Haiti-Séisme, un texte touchant et inspirant de Sasaye
» [Texte] La pluie
» Texte officiel des amendements de la constitution de 1987

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight RPG [Stupid Lamb..] :: ¤ADMINISTRATION¤ :: Créations-
Sauter vers: